De son promontoire qui surplombe la Loire et le canal de Roanne à Digoin, Avrilly est à la frontière entre le bocage Bourbonnais et la plaine du Brionnais, avec au-delà les monts du Charolais.

Situé en marge de l’ancien chemin Celte puis Gallo-Romain qui longeait la Loire, le site fut une vigie pour la tribu Celte des Eduens afin de protéger son territoire et le grand axe de transport qu’était la Loire, de la convoitise de la tribu Arvernes établie dans le Puy de Dôme et avide de conquêtes.

Ce site habité fut probablement aussi une halte bienvenue pour les voyageurs grâce à la source saint Honorat , dont l’eau dite miraculeuse ne tarissait jamais… D’ailleurs, ce site ligérien, lors de la christianisation de la Bourgogne, devint un lieu de culte comme en témoigne une charte seigneuriale du début du Xe siècle, puis une église romane fin XIe siècle dont subsiste l’abside.

De belles ballades pédestres ombragées, proches de la Loire et du canal, permettent d’apprécier une faune naturelle particulièrement riche en oiseaux avec cygnes sur la Loire, hérons, cigognes, buses, guépiers d’Europe bigarés, etc. Nombreux aussi sont les itinéraires de randonnées cyclistes pour les « aventureux » qui ir­ont à la découverte des communes voisines, qu’ils soient contemplatifs ou vraiment sportifs. S’ils déambulent le long de la rue Genève qui mène « au Paradis », ils pourront contempler un splendide panorama où l’on découvre plusieurs méandres de la Loire, 7 clochers dont celui d’Anzy-le-duc et le château médiéval d’Arcy

Son gîte rural au bord du canal, à quelques 200 m du bourg, doté d’un aménagement récent de qualité, dispose d’une bonne douzaine de places, avec en annexe une ancienne bâtisse rénovée pour accueillir des réunions ou animations d’une vingtaine de personnes, voire un peu plus.

Au bourg, la commune offre une salle polyvalente accessible aux personnes à mobilité réduite qui peut recevoir 110 personnes et une « salle des Associations », une cinquantaine maximum.

A l’extérieur se trouve un parking pour une vingtaine de véhicules ainsi qu’un vaste espace de jeux pour enfants, un terrain de boules, un cours de tennis et des tables de pique-nique ombragées idéales pour partager un moment convivial.

Proches du bourg, gîtes, chambres et tables d’hôtes de qualité peuvent également vous accueillir.

A 2 kms du bourg, à Bourg-le-Comte, son boulanger avec son pain de campagne, ses friandises et son échoppe multi-services sont à portée de balade, ainsi que Le Donjon, à une quinzaine de kms, petite ville bourbonnaise pour répondre à de plus amples besoins.

En sens inverse, également à 2 kms, le pont de Bonnant enjambe la Loire et c’est la Bourgogne du Sud qui offre ses prairies, royaume de la race charollaise. A une vingtaine de kms, Paray-le-Monial et sa basilique, fille de Cluny, vous accueille mais aussi St Christophe-en-Brionnais et ses célèbres marchés aux bestiaux les mercredis sont à découvrir. Au retour à une dizaine de kms, Marcigny, avec son musée, son centre d’art contemporain, ses commerces et son marché du lundi matin qui existe depuis 1266, vous séduira.

Le calme et la beauté intouchée des paysages offrent sérénité, détente et préservent les liens ancestraux qui relient l’homme à la nature.

De notoriété mondiale, à environ 35kms, Le Pal, à côté de Dompierre-sur-Besbre, est une visite incontournable, particulièrement pour les plus jeunes.

Alors, venez donc passer quelques jours à Avrilly !

 

Situé en contrebas du canal, il est alimenté par le ruisseau de Clavegry. Ce moulin pouvait, au fil de la saison, se trouver à cours d'eau. Le charbon, nécessaire à son fonctionnement, arrivait par le canal. Ce moulin offrait également une halte pour les mariniers qui y trouvaient une restauration fort appréciée. Il a cessé de fonctionner en 1948.

 

Le site de l'église Saint Honorat est sanctifié depuis fort longtemps. D'après une charte du comte Eccard, il semblerait qu'une église existait déjà sur le site d'Avrilly en 840. Son tabernacle du XVIIème siècle a été classé Monument Historique en 1993. Elle comprend également une statue de la vierge à l'enfant en bois (XVIIème). Le clocher actuel date de 1897. Aujourd'hui, seule l'abside subsiste de l'édifice médiéval.

 

Surnommé “le canal tranquille””, le canal de Roanne à Digoin a été mis en service en 1838 pour doubler la Loire dont les performances ne répondaient plus à la demande de l’industrialisation au début du XIXe siècle, et alimenter le canal Latéral à la Loire. Il s’étend sur 55 km de DIGOIN à ROANNE dont 17 km dans le département de l’Allier

Type de parcours :

Les principaux poissons sont les carnassiers, les perches, les poissons blancs, les silures et les carpes.

Les techniques de pêche à privilégier sont la pêche au coup, au posé, aux leurres, et la pêche de la carpe.

Réglementation spécifique à ce parcours :

  • Réglementation générale de 2e catégorie
  • Pêche de la carpe de nuit autorisée :
    • de la limite amont de l’écluse de Bourg le Comte au pont de la Croix Rouge (PK 48.937), commune de CHASSENARD du 01/06 au 31/10/2019 (AAPPMA Avrilly)

Pour commander une carte de pêche : https://www.cartedepeche.fr/